Pendant l'occupation montaginoise qui commença en 1028, la langue maternelle des Avaloniens, le Cymrique, fut interdite. On remplaça les noms et mots avaloniens par leur équivalent montaginois. "Dyffd" devint "David", "Ieuan" devint "Yann" et "Gwillim" "Guillaume". Des mots du vocabulaire courants furent changés, "ox" devint "bœuf", "pig" devint "porc" et "deer" devint "venaison".

Depuis l'arrivée sur le trône d'Elaine en 1658, une vague de nostalgie s'est emparée des Avaloniens qui reviennent peu à peu à ces anciens noms. La plupart des nouvea-nés sont baptisés d'après les grands héros des l'histoire antique d'Avalon.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.