Wiki Les Secrets de la Septième Mer
Advertisement

Cet ouvrage écrit par Lady Mary Katharine décrit les Sidhe tels qu'elle les vit lorsqu'elle séjourna chez eux.

En voici quelques extraits :

« ... On peut aisément affirmer que les Sidhe ont autant d'apparences et de formes qu'il existe de fleurs et de poissons. Quand vous pensez les avoir tous catalogués, vous en trouvez un nouveau qui rend vos archives obsolètes. »

« ... Il ne faut pas traiter les Sidhe à la légère. ce sont des créatures ancestrales qui tolèrent les humains. Au mieux, notre naïveté les fascine, mais ils ne pardonnent pas l'insolence. Les hommes sont de petites créatures fragiles, pas les Sidhe. Leur manquer de respect équivaut à ouvrir la porte à cent milliers de malheurs, chacun épouvantablement plus atroce que les précédent. »

« ... S'il y a quelque chose de vrai au sujet des Sidhe, c'est bien cela. Rien ne leur importe plus dans ce monde que les bonnes manières et un enfant humain qui se conduit bien possède aux yeux du Peuple Magnifique une immense richesse. »

« ... Lorsque sortant du bois il s'approcha de moi, j'aperçus le sourire qui se dessinait sur ses lèvres et dis : "Mon cher, j'espère pouvoir vous appeler "Lutin gobelin" ce soir. »

« ... Il y a tant à dire sur le Peuple Magnifique, mais il y a plus que l'on ne peut avouer et encore plus dont on ne doit dire mot. »

Advertisement