"On peut aisément affirmer que les Sidhe ont autant d'apparences et de formes qu'il existe de fleurs et de poissons. Quand vous pensez les avoir tous catalogués, vous en trouvez un nouveau qui rend vos archives obsolètes."
   - Lady Mary Katharine, Le Livre du Peuple Magnifique

les Sidhe ont le don d'ubiquité. S'ils sont le plus souvent vus sur dans les îles d'Avalon, on en trouve pourtant aussi dans les cours d'eau d'Ussura (un archéologue de Vendel prétend d'ailleurs pour sa part qu'il y a un lien entre les Sidhe et la matriarche ussurane) ou dans les canaux de Vodacce.

Les Avaloniens affirment qu'elles sont les plus anciennes créatures du monde. Les contes de fées de Montaigne les dépeignent sous les traits d'esprits farceurs faisant la ronde autour de champignons vénéneux, mais les Avaloniens en savent plus. Il existe deux grandes familles de Sidhe (identifiées par Lady Mary Katharine dans son célèbre ouvrage, Le Livre du Peuple Magnifique : les Flamboyants et les Ombres. Les Flamboyants ont la réputation d'être les moins malveillants des deux, sans doute parce que les Ombres sont réellement antipathiques. tous les Avaloniens savent que les Sidhe -Flamboyants et Ombres- ne doivent pas être traités à la légère. Lorsqu'ils parlent d'eux, ils appellent les Sidhe le "Peuple Magnifique", en raison de leur similitude avec l'orage : ils son beaux, terribles, et inexplicables.

Histoire et Culture[modifier | modifier le wikicode]

Les Sidhe ont une patrie : l'île de Bryn Bresail.

Noblesse[modifier | modifier le wikicode]

Tout comme les sociétés humaines, la société Sidhe a son élite, ou du moins un genre d'aristocratie. Ces Sidhe nobles sont plus grands que les humains (ils mesurent entre un mètre quatre-vingt et deux mètres dix, parfois deux mètres quarante), splendides et majestueux, gracieux, doux. Ils s'habillent de robes flottantes faites dans un tissu extrêmement fin. Leurs yeux sont grands et brillants, leur visage émacié et anguleux. Leurs doigts sont longs et fins, et ils vont aussi vite que des ombres. Mais malgré toute leur beauté et leur grâce, les Sidhe sont surtout des créatures terribles et effrayantes. Ils peuvent faire des gestes d'une grande beauté et pourtant s'abandonner aux délices d'une vengeance terrible.

De plus, tous les nobles sont des change-forme.

Entre eux, les Sidhe nobles s'appellent "seigneurs" ou "dames" (et ce sont ces titres qu'ils attendent de la part des humains en toute circonstance). Ils sont gouvernés par une roi et une reine. Cette dernière a beaucoup plus de pouvoir politique que son époux.

Flamboyants et Ombres[modifier | modifier le wikicode]

Il existe deux cours chez les Sidhe nobles : la Cour de Lumière, et la Cour d'Ombre. Les deux sont étroitement liées, mais des différences subtiles les séparent.

Sidhe Flamboyants[modifier | modifier le wikicode]

Les Sidhe de Lumière (ou Flamboyants) sont ceux décrits ci-dessus. froids et distants, ils vivent dans leur monde printanier enneigé.

Sidhe Ombres[modifier | modifier le wikicode]

Les Sidhe d'Ombre (ou simplement Ombres) sont bien différents des Flamboyants. Ils sont passionnés quand leur homologues sont distants. Si les Flamboyants peuvent être comparés à une tempête endormie, les Ombres sèment le chaos en toute conscience et répandent volontiers l'effroi autour d'eux.

Autres[modifier | modifier le wikicode]

Les Nobles sont les Sidhe les plus courants. La classe inférieure est celle qui s'ébat dans le reste du mon, hors de Bryn Bresail. Ce sont eux qui forment le gros des créatures légendaires des contes : gobelins, épouvantails, croquemitaines ou farfadets.

Le titre qu'il faut donner à ces Sidhe quand on s'adresse à eux est "Lutin", mais seulement s'ils œuvrent dans l'intérêt des humains. Ils voient ce titre comme un compliment, et gratifier un Sidhe espiègle ou malicieux du titre de Lutin offensera les autres Sidhe.

Alimentation[modifier | modifier le wikicode]

Les Sidhe ne mangent ou boivent en présence que de personnes en qui ils ont confiance.

Savoir-vivre[modifier | modifier le wikicode]

Le savoir-vivre a autant de valeur (si pas dix fois plus) pour les Sidhe que l'or pour les humains. Traiter un Sidhe noble avec respect est le seul moyen de recueillir un trophée plus précieux que n'importe quel autre trésor. Toujours employer l'adresse correcte pour chaque Sidhe est une preuve d'intelligence si on ne veut pas s'attirer leurs foudres.

Pour un mage Glamour, défier un Sidhe sur le terrain de la magie est une erreur regrettable. Cette magie étant naturelle pour eux, ils ont une puissance illimitée dans cet art.

Peurs et faiblesses des Sidhe[modifier | modifier le wikicode]

Les Sidhe évitent de se contempler dans des miroirs. Lorsque cela arrive, ils hurlent de terreur comme s'ils avaient vu leur propre mort.

Les Sidhe ont aussi peur du "fer froid". Porter du fer devant un membre du Peuple Magnifique est considéré comme une faute impardonnable.

Les Sidhe et le monde séculier[modifier | modifier le wikicode]

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.