Valroux
Emblème de l'école Valroux 
Pays d'origine Montaigne
Fondation
Fondateur
Grand maître actuel {{{grand maître}}}

Cette technique fait partie de celles qui reposent sur l’utilisation d’une arme d’escrime dans la main directrice et d’une arme de parade dans l’autre. Cette technique de combat est principalement défensive et l’arme accessoire ne sert à parer. Ceux qui la pratiquent apprennent à provoquer leur adversaire : ils lui font remarquer ses erreurs de placement, soulignent les occasions dont il aurait pu profiter, en bref, ils s’amusent à humilier leur adversaire avant de l’achever lorsque le duel devient trop ennuyeux.

L’une des principales forces de cette technique, c’est sa rapidité d’exécution. Les maîtres frappent plus souvent et plus rapidement que n’importe qui d’autre. Ils tournent autour de leur adversaire, tout en frappant de plus en plus vite et en l’insultant afin de le pousser à la faute. Remporter un duel contre un spadassin pratiquant cette technique demande une volonté de fer et une patience à toute épreuve.

A l’opposé, son principal défaut, c’est son arrogance. Un spadassin connaissant cette technique saura faire semblant d’ouvrir sa défense : son adversaire ne manquera pas de lui faire remarquer et baissera légèrement sa garde ; il ne restera plus qu’à frapper.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .